La liberté à vélo, retrouvée

Ô mon vélo, mon cher cher vélo ! Depuis quelques semaines, un mois même, tu m'attends sagement. Bon je t'ai dégourdi les roues lors de petites sorties utilitaires, mais cela n'a rien à voir avec nos aventures habituelles.

Demain c'est le grand jour ! Le jour de la liberté, conditionnelle, retrouvée. Fini l'unique petit kilomètre et de tourner en rond à vélo dans le quartier, durant une heure. Nous aurons un rayon de 20 km pour nous amuser, toi et moi. Tu me diras, c'est peu 20 km ! Oui et non, c'est déjà pas mal, il y a vraiment de quoi faire ! Bon c'est vrai, qu'il ne faut pas oublier que nous n'aurons que trois heures pour rouler, inutile donc de s'engager dans une aventure très longue. Et puis ce sera la reprise, alors si ça ne te dérange pas mon ami Croix de Fer, j'irais mollo.

J'ai hâte de rouler avec toi, de sentir le vent froid sur mon visage ! De rouler dans la boue et d'en mettre partout comme un enfant, c'est tellement bon de rouler en automne ! De m'arrêter et de de contempler le paysage. D'appuyer fort sur les pédale et de filer sur la route, sur les chemins de terre et de gravier. De retrouver ce sentiment grisant que procure le vélo, la fatigue qui en découle. Tout ça m'a manqué...

Ah mon ami vélo, ça va être bien ! Je vais profiter de chaque kilomètre, chaque minute sur ta selle mon Croix de Fer !


Bonne balade à tous les amoureux de la petite reine et de la nature !