• Emilie Reboul

Mes top accessoires Velotaf pour mon vélo

De plus en plus de monde se mettre au Velotaf, et c'est tant mieux ! Le Velotaf, petit rappel, c'est prendre son vélo pour aller au "taf", pour aller au travail. Pour rendre cette expérience plus agréable, quelques accessoires sont bien utiles.


Vélo Genesis Croix de Fer et accessoires de vélo
Vélo Genesis Croix de Fer et accessoires

1. Le Porte-bagage


Au départ, je ne voulais pas de porte-bagage, je trouvais que ça faisait trop "touriste" et que ça donnait un coup de vieux à mon vélo Croix de Fer. Je transportais mes affaires dans un sac, sur mon dos. Et j'ai assez vite capitulé. Un sac ça vous fait transpirer au niveau du dos comme pas possible. Et en période de forte chaleur, c'est juste horrible. J'ai donc opté pour un porte-bagage, mon vélo ayant les fixations adaptées (ceux qui n'en ont pas, différentes solutions existent, comme le porte-bagage sur le tube de selle).

J'ai choisi un modèle assez robuste, car je voulais qu'ils soient capable de transporter mes courses. Plusieurs marques en proposent, j'ai choisi un porte-bagage Zefal R70, un peu lourd mais bon, je l'enlève uniquement quand je fais des sorties sportives.


2. Les sacoches vélo pour le porte-bagage


Pour compléter mon porte-bagage, j'ai rajouté deux sacoches étanches d'une capacité de 25L. Je peux y mettre mon sac à dos de travail, sac à main, mes courses, bref tout. Au quotidien, je n'en utilise qu'une. Pour les courses, je prends les deux.

Là aussi, de nombreuses marques en proposent, avec des caractéristiques différentes. J'ai pris un modèle de Décathlon (qui a pris du prix entre temps) assez simple, juste une grande poche.

Il existe aussi des sacs à dos qui peuvent s'accrocher au porte-bagage.


3. Le kit de réparation


À vélo, on n'est pas à l'abri d'avoir une crevaison, un problème de chaîne, même en ville. J'ai donc un petit kit d'outils et un kit anti-crevaison avec une chambre à air et des rustines (vu que je ne suis pas en tubeless). Accrochée à mon cadre, j'ai aussi une petite pompe à main, un indispensable en cas de crevaison.

Les bombes anti-crevaison sont aussi très très utiles, ça bouche la fuite et regonfle en partie le pneu.


4. Une petite sacoche top-tube


J'ai une sacoche B-twin à trois compartiments, dont un pour le téléphone, accrochée par des scratches à mon top-tube. Dans l'un des compartiments, il y a mon kit outils et anti-crevaison, dans l'autre mes clés d'antivol, de quoi manger en cas de perte d'énergie (compote, ou barre de céréales) et mes clés de maison quand je roule. Étant donné que j'utilise mon téléphone comme GPS, je suis très contente d'avoir un compartiment prévu pour qui le protège également de la pluie.


5. Les antivols


J'ai déjà fait un article sur l'antivol que j'utilise, je le recommande toujours autant. L'antivol, c'est la garantie de retrouver son vélo, là où on l'a laissé, alors il ne faut pas hésiter à investir un peu. Pour ma part, j'ai donc un antivol principal type U de la marque Abus, et un antivol secondaire type câble. Concernant les marques, il en existe plusieurs, Abus et Krypotonite sont les leaders du marché.

C'est triste à dire, mais le but est que son vélo soit plus chiant à vélo que celui du voisin.


6. L'éclairage


Ne pas oublier l'éclairage ! Élément ô combien important de sécurité, surtout pour les trajets de nuit ou par mauvaise météo. Faisant aussi beaucoup de off-road et de sorties sur route, j'ai privilégié un éclairage avant et arrière puissant, me permettant d'être vu et de voir.

Il y a de nombreux modèles, à vous d'adapter votre choix à vos besoins.


Ces six accessoires sont quasiment toujours sur mon vélo, ce qui rend mes trajets faciles, agréables et plus sûrs.