Projet entrepreneurial, la sécurité à vélo (2/2)

Les intersections, zone de tous les dangers pour les usagers à vélo, à trottinette ! Les intersections et leurs règles de priorité, pas toujours respectées. Les intersections, semblable au far-west pour certaines. Accrochez-vous au guidon du vélo, les doigts prêts à presser le frein de toute urgence, le regard acéré afin d'anticiper tout comportement dangereux, les pieds prêts à appuyer sur les pédales pour une accélération salvatrice !

J'exagère peut-être un peu, mais honnêtement à vélo, nous avons tous connu une intersection dangereuse, où il est vraiment nécessaire de faire attention pour pouvoir la traverser. Les intersections sans feux de signalisation sont, pour moi, les pires, les "cédez le passage" sont à peine respectés et les "stop" sont souvent glissés. Combien de fois j'ai dû freiner en urgence alors que j'avais la priorité, combien de fois j'ai dû éviter de justesse le parechoc d'un automobiliste alors que j'avais la priorité. Certaines intersections, sont vraiment des jungle, où j'ai l'impression que la seule règle qui existe, c'est celui qui passe le premier qui gagne.

Alors en tant qu'entrepreneure dans la mobilité urbaine, je me suis attaquée à cette jungle. J'ai d'abord demandé aux cyclistes, aux trotteurs, quels genres d'intersection leur posaient problème. Ces échanges m'ont permis d'établir quatre situations problématiques au niveau des intersections :

  • les rond-point, les giratoires

  • les angles morts des poids lourds

  • les contresens cyclables

  • les intersections avec mauvaise visibilité (végétation, véhicule stationné)

Les données de la Sécurité Routières sont venues étayer les données que j'avais récolté sur le terrain. En effet, la majorité des accidents impliquant un cycliste, ont lieu en agglomération (82% précisément) et près de la moitié des accidents sont une collision latérale (intersection, porte du véhicule qui s'ouvre, véhicule qui quitte son stationnement). La situation était cernée. Mais comment mettre en place une solution ?

On l'a déjà tous entendu la fameuse phrase "Ah désolé je ne vous avais pas vu". Elle est insupportable cette phrase, surtout quand on a tout pour être bien visible. J'ai donc pensé à des capteurs. Puisque certains conducteurs ne nous voient pas, on va leur donner quelque chose qui dit clairement que nous sommes là. Voilà comment j'ai eu l'idée du capteur.

Concrètement c'est quoi l'idée, comment ça fonctionne ? Un capteur est posé en amont, ou directement au niveau du panneau de signalisation de l'intersection. Ce capteur détecte la présence d'un usager à vélo ou à trottinette à proximité de l'intersection. Cette information est envoyée au panneau de signalisation équipée de LED qui s'allument alors, signalant à tous les usagers de l'intersection de la présence de cyclistes et de trotteurs. Impossible de dire aux cyclistes "je ne vous avais pas vu" car le panneau indique clairement leur présence.

Voilà l'idée que j'avais commencé à développer. Technologique, complexe, mais avec du potentiel, que j'exploiterai plus tard quand les conditions seront réunies. Les parties prenantes de ce projet représentent aussi une grande difficulté, cette solution touchant à l'infrastructure, les collectivités et les industriels du BTP sont essentiels. Pas une mince affaire. Pour résumer mon projet, rien de telle qu'une courte vidéo :



Pour ceux qui veulent échanger sur cette solution, n'hésitez pas !


Bonne balade !

Posts récents

Voir tout

 

Créé avec Wix.com