• Emilie Reboul

Qu'est ce que le système vélo ?

Avez-vous déjà entendu parler du système vélo ? Ou encore de système cyclable ? Eco-système vélo ? Peut-être que oui, peut-être que ça vous dit vaguement quelque chose, peut-être que ça ne vous dit rien du tout.

Système vélo
Système vélo


Définition simple du système vélo

Le système vélo, ou encore système cyclable, regroupe un ensemble de choses essentielles au développement de l'usage du vélo en tant que moyen de déplacement. Voici ci-dessous de quoi est constitué un système vélo :

  1. L'aménagement : sans infrastructure cyclable, difficile de se mettre au vélo en toute sécurité, que ce soit au niveau de la circulation ou du stationnement (le vol reste un des freins principaux au développement de la bicyclette).

  2. Les services de mobilité : de quoi acheter/louer son vélo et équipement, de quoi entretenir sa monture.

  3. La communication : pouvoir se renseigner sur les mesures en faveur de la bicyclette et pouvoir faire remonter aux différentes instances ses idées, ses craintes, son opinion.

  4. La formation : pour les moins à l'aise à vélo, il est essentiel de pouvoir se former, réapprivoiser la route et les bons comportements à avoir quand on se déplace à bicyclette.


Pourquoi un système vélo ?

Le développement de tel système va être essentiel dans les prochains mois et années, si nous voulons tenir les accords de Paris (on n'y est déjà plus, mais il n'est pas trop tard). Au-delà de l'aspect écologie, le développement du vélo en zone urbaine, péri-urbaine et rural est un vecteur de l'économie, grâce à l'apparition de nouveaux services, rendu possible par le déploiement d'un système cyclable efficace. De plus, l'usage de la bicyclette plutôt que la voiture reste un bon moyen de garder la forme et donc à l'échelle nationale, de faire des économies pour la sécurité sociale.


Qui pour le déploiement du système vélo ?

On a besoin de tout le monde pour que ça fonctionne ! En priorité, il est vrai que les instances publiques ont une énorme responsabilité au travers de leurs politiques et aménagements. Les associations d'usagers sont capitales pour défendre des opinions, et faire pression quand c'est nécessaire (une petite action de lobby, rien de comparable à celui de l'automobile). Et les entreprises privées permettent de bénéficier de toute panoplie de services autour de la mobilité.

Et vous bien sûr, et moi, bref tous les usagers ! Plus il y aura d'usagers à vélo, mieux ce sera pour tout l'ensemble, nous permettant d'avoir un système-vélo répondant à nos besoins.