Se déplacer à vélo à La Réunion

La Réunion c'est mon île natale, si y faire des sorties en VTT ou vélo route c'est vraiment le pied, prendre son vélo pour s'y déplacer est une autre histoire.


Comment se déplacer à La Réunion à vélo, quand le relief est présent quasiment partout ? Comment se déplacer à La Réunion à vélo quand les infrastructures manquent ? Les aménagements cyclables sont plutôt présents au niveau des centre-villes des agglomérations, et encore, pas toutes. On retrouve quand même de nombreux aménagements cyclables bien faits sur le front de mer de l'île. On peut par exemple partir de Saint-Paul jusqu'à Saint-Louis en étant soit sur une bande cyclable ou une piste cyclable séparé. C'est déjà pas mal, sauf que ce n'est pas suffisant.


Se déplacer à La Réunion à vélo, un casse-tête


Mais pourquoi si peu d'infrastructures ? Parce que le relief rend la tâche difficile. Parce que les routes sont déjà très étroites par endroits et peu nombreuses par rapport au flux. La politique "tout voiture" de l'île n'aide vraiment pas. Sans entrer sans les débats écologique ou culturel, il suffit de voir le nombre de voitures tous les jours sur la route. Le trafic est beaucoup trop important sur l'île, la création de nouvelles voies de circulation ne parvient plus à l'absorber. Et rien n'est fait. Se déplacer sans voiture sur l'île est un enfer. Si un énorme effort est à faire au niveau des transports en commun, un effort est à faire aussi du côté de la mobilité verte. Deux axes majeurs selon moi, qui sont les mêmes qu'en France métropolitaine, la mise en place d'un réseau cyclable efficace en augmentant les infrastructures cyclables et une sensibilisation de l'ensemble des habitants à se déplacer autrement, en tout cas pour ceux qui le peuvent.


De meilleurs aménagements cyclables et une meilleure sensibilisation nécessaires


Si le vélo n'est pas la solution miracle aux embouteillages à La Réunion, ce serait déjà un bon début et permettrait de désengorger des villes comme Saint-Denis. Des initiatives locales sont prises, notamment avec la startup réunionnaise Wello qui propose un véhicule mixant vélo et petite voiture avec ses trois roues. Sa particularité, assistance électrique se rechargeant à l'énergie solaire, pouvant accueillir passager ou des marchandises. Pas mal du tout ! Sa commercialisation n'est pas étendue pour le moment, mais qui sait, peut-être que dans quelques années, ce genre de véhicule sera la norme pour de nombreux trajets !


Wello, le véhicule urbain de l'avenir


Nous sommes tous acteur de nos déplacements, adopter un autre mode de transport que la voiture individuelle comme le vélo, la trottinette ou les transports en commun serait salutaire pour tout le monde. A condition bien sûr que les infrastructures le permettent ! La balle est dans le camp des collectivités !


Bonne balade !

Posts récents

Voir tout

 

Créé avec Wix.com