Test de l'éclairage vélo Lezyne LED Zecto Drive

Mis à jour : sept. 9

Un éclairage avant et arrière optimal pour être vu en tout temps. Petit, rechargeable et efficace.


Sous la pluie, dans le brouillard, de nuit , en vélotaf et en loisir gravel, cet ensemble d'éclairage est top. Les Lezyne LED Zecto Drive c'est une fixation simple et rapide grâce à un système d'élastique, une batterie rechargeable, avec indicateur de niveau, qui tient plutôt bien la route grâce aux différents modes d'éclairage de la lampes. En parlant des modes, ils sont assez nombreux, c'est pratique et pas pratique à la fois, on s'y perd un peu mais ils permettent de bien gérer l'intensité d'éclairage en fonction des conditions de visibilité et de la batterie.

Et question éclairage justement je trouve ça pas trop mal, l'éclairage arrière est puissant, efficace, peut-être un peu aveuglant surtout si un automobiliste suit de trop près, un mal pour un bien en un sens, cela oblige celui qui suit à garder ses distances. Quant à l'éclairage avant il ne permet clairement pas de voir, uniquement d'être vu. En effet, je le le trouve très limite pour y voir quelque chose de nuit sans l'éclairage urbain. Mais il signale bien ma position, impossible de ne pas me voir ! Celui qui me sort "désolé je ne vous avais pas vu" devrait immédiatement arrêter de conduire !

Niveau prix on s'y retrouve, l'ensemble m'a couté une cinquantaine d'euros. Vous aller me dire que 25€ l'éclairage c'est pas donné, peut-être bien mais j'avais un éclairage bien moins couteux auparavant et la différence niveau qualité est flagrante. J'ai donc décidé de mettre un peu plus pour rouler dans de meilleures conditions, en sachant qu'au moins on me voit.

Eclairage avant arrière avec Lezine, bonne visibilité

Avec cet éclairage avant et arrière, celui qui me dit qu'il ne m'a pas vu est soit aveugle, soit de mauvaise foi.


L'hiver n'est pas encore terminé alors ne ne sortez pas à vélo sans votre éclairage, il est primordial d'être bien visible sur la route, même si l'on roule en zone urbaine, l'éclairage de la ville ne suffit pas. Combien de fois je vois des cyclistes rouler de nuit sans éclairage, ils sont à peine visibles. On ne peut pas demander aux automobilistes et autres de faire attention si nous ne nous rendons pas visible ! Soyons toujours visible à vélo, qu'importe la météo et l'heure !


N'hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à mes deux articles sur le choix de son éclairage vélo.


Bonne balade !



 

Créé avec Wix.com