Vélo et déconfinement, le débat

Le vélo, le héros du déconfinement !


Le vélo est à nouveau au cœur des débats. Bon, en même temps si on regarde bien, on débat à son sujet depuis un petit moment déjà. En tout cas, le héros des campagnes électorales abrégées des municipales, semble cette fois-ci être le héros du déconfinement.


Comment se déplacer à nouveau tout en respectant les distances au 11 mai ? La voiture comme toujours, les deux roues motorisées (moto, scooter), la marche à pied, le vélo et les EDP. Si la voiture répond à la distance (en solo dans l'habitacle), ce n'est pas très écologique, ce serait revenir à la case départ niveau pollution et bon de un, ce serait dommage et de deux, ce ne serait pas une très bonne idée par rapport au virus. De plus, tout le monde n'a pas de voiture, ou de 2RM, reste donc les transports en commun, la marche à pied et le vélo. La marche c'est vite vu, on ne va pas se lancer dans une randonnée pour aller au travail à l'autre bout de la ville, ou se déplacer à plus de 2km. Et les transports en commun dans tout ça posent problème. Comment assurer la sécurité sanitaire au sein de transports en commun habituellement bondés ? Même si une partie des entreprises restent en télétravail, ça ne suffira pas. C'est là que le vélo entre en jeu !


L'enjeu selon moi, contrairement à ce que pensent tous les puristes de l'automobile ce n'est pas de remplacer la voiture, pas à court terme en cas, mais de désengorger les transports en commun. C'est ça le véritable enjeu pour les prochaines semaines, que ceux qui peuvent prennent le vélo, ou un EDP d'ailleurs. Personne n'a dit vous devez prendre le vélo, mais plutôt ce serait bien que plus de monde s'y mette. Mais pour ça il va falloir faire un peu d'espace, parce qu'entre les piétons, les véhicules motorisés, les cyclistes autres usagers d'EDP, respecter les distances nécessaire va être un vrai combat.


Pour y parvenir le gouvernement a mis 20 millions d'euros sur la table. Tous les médias en parle, et ce montant ne fait pas plaisir à tout le monde. Je n'entre pas dans la polémique, chaque décision gouvernementale fait de toute façon des heureux et des moins heureux, et ce qu'importe la décision et qu'importe le gouvernement. Cette somme a pour objectif de financer le fameux espace supplémentaire nécessaire au respect des distances. On y retrouve donc des pistes cyclables temporaires, une augmentation du nombre de stationnements pour les vélos, 50€ à destination des usagers qui souhaitent remettre leur vélo fatigué sur leurs roues auprès d'un vélociste, ainsi qu'une formation pour ceux qui le souhaitent afin de (re)partir en selle sereinement.


Pas mal tout ça mais je m'inquiète. Est-ce qu'au final on ne va pas retrouver les cyclistes habituels, ceux qui prenaient déjà le vélo avant ? Ou va t'on voir de nouveaux cyclistes, ceux qui ont décidé de changer leurs habitudes quant à leur moyen de transport ? Malheureusement je crois ces mesures vont surtout atteindre les convertis.


On verra bien ce que ça va donner dans les semaines à venir !



Posts récents

Voir tout

C'est quoi le gravel ?

Le gravel, discipline de plus en plus en vogue. Mais c'est quoi au juste ? Je n'ai pas LA réponse mais je donne ma réponse.

 

Créé avec Wix.com