Visibilité verticale

Mis à jour : févr. 12

Configuration de l'éclairage en mode verticale : tête et dos

L'éclairage verticale se développe de plus en plus sur le marché, on y retrouve différents modèles avec une certaine variété de prix, allant de 9 à plus de 100€.

Mais qu'est-ce que cette configuration d'éclairage et pourquoi ? Selon une étude de l'IFSTTAR réalisé auprès des motards, les deux roues n'ont pas une signature visuelle suffisante sur la route, même lorsqu'ils ont leurs éclairages allumés. Ils sont noyés dans le trafic. Ce constat s'applique à nous aussi cyclistes.


Pour pallier ce problème de signature visuelle, l'IFSTTAR* a testé différentes configurations d'éclairage : des feux en bout de guidon, des feux au niveau de la fourche et des feux au niveau du casque et des épaules du pilote. Il s'est avéré que la configuration verticale au niveau du casque et des épaules a eu le plus de résultats positifs. Les autres usagers de la route avaient une meilleure conscience de la présence du deux roues et lui accordaient plus de temps pour passer.

Cette configuration place l'éclairage dans le champ de vision des usagers de la route, augmentant la signature visuelle du cycliste ou motard, améliorant ainsi sa sécurité sur la route.

Et pourquoi pas tester ?


Bonne balade !


*IFSTTAR : Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux

 

Créé avec Wix.com